Chargement...
DESIGN

Créer l’identité visuelle de sa marque en 6 étapes

Mai 30, 2019

Les entrepreneurs débutants vous le diront aussi bien que ceux qui cherchent à donner un petit coup de neuf à leur image : lancer une nouvelle marque est un processus créatif enrichissant, mais également une source de stress. Votre marque est la première chose que vos clients associeront à vos produits ou services. Il est donc primordial de bien soigner sa présentation.

Qu’est-ce qu’une identité visuelle?

L’identité visuelle est l’ensemble des éléments graphiques qui permettent d’identifier une entreprise ou une organisation. En plus de son rôle d’identification, l’identité visuelle sert à établir une connection avec une clientèle cible et à véhiculer les messages clés de l’entreprise. Une fois fixé sur le message que vous souhaitez faire passer, il vous faudra l’exprimer à travers votre identité visuelle et votre manière de communiquer. Ne vous laissez pas intimider et suivez ces 6 étapes pour créer votre identité visuelle :

1. Rassemblez des idées

Votre première idée ne sera peut-être pas la meilleure, mais ça ne veut pas dire qu’elle n’est pas bonne. Lorsque vous commencez le processus de création (ou de transformation), vous devez envisager toutes les possibilités. Avant les nouvelles technologies, on vous aurait conseillé de mettre toutes vos idées à plat sur un grand tableau. Mais vous pouvez également vous tourner vers Pinterest et autres sites similaires pour nourrir votre brainstorming.

Réfléchissez à votre entreprise et à la manière dont vous souhaitez qu’elle soit perçue par vos clients. Pensez ensuite aux concepts visuels qui font référence à votre marque ainsi qu’à votre personnalité. Enfin, commencez vos recherches sur Pinterest (ou armez-vous de ciseaux et feuilletez des magazines). Cherchez les éléments qui sont pertinents pour votre entreprise, soit notamment :

  • Vos concurrents
  • Les personnalités influentes et les marques qui vous plaisent
  • Les ambiances que vous souhaitez recréer pour votre propre marque

Continuez en faisant de plus en plus attention aux détails : regardez les polices de caractère et la manière dont elles sont utilisées dans un contexte donné.

2. Cernez votre clientèle

Vous devriez maintenant avoir collecté plein d’idées. Il est donc temps réduire l’éventail des possibilités jusqu’à cibler le concept idéal. Comment faire ? Gardez bien votre audience cible en tête (c’est-à-dire les consommateurs que vous essayez d’attirer). Si ça n’est pas déjà fait, il est temps d’établir le profil type de vos clients. Posez-vous ces questions : où est-ce qu’ils habitent ? Qu’est-ce qu’ils font comme travail ? Quel est le meilleur moyen de communiquer avec eux ? Qu’est-ce qui leur plaît ? Lorsque vous pouvez répondre à toutes ces questions, vous serez en mesure d’associer certaines ambiances visuelles aux valeurs chères à vos clients et serez prêt pour l’étape suivante.

3. Choisissez le style qui vous convient

La mode est en constante évolution, mais les entreprises qui ont trouvé le bon design pour leur marque ont rarement besoin de revoir leur identité visuelle au fil du temps. Combien de fois vos marques préférées ont-elles changé de logo depuis leur création ? Il y a plusieurs choses à prendre à considération :

  • Classique (ex. : Coca-Cola ou Goodyear) :
  • si les nouvelles tendances sont toujours attirantes du fait de leur nouveauté, elles sont aussi les plus sujettes à devenir démodées rapidement. En choisissant un design classique pour voter marque, vous avez plus de chance de perdurer et de toucher un grand nombre de consommateurs.

  • Rétro (ex. : Starbucks) :
  • les designs rétro sont parfaits pour les entreprises qui correspondent à cette ambiance. Les cafés à l’ancienne et les salons de coiffure vintage pourront tirer plein profit de cette tendance. Bien que le rétro puisse sembler manquer de modernité à certains, on a vu une résurgence du style ces dernières années dont il serait dommage de ne pas profiter.

  • Flat design (ex. : Google) :
  • Le flat design est une technique moderne et innovante basée sur des grilles ainsi qu’un jeu d’ombre et de lumière. C’est un choix judicieux pour les entreprises très présentes sur le web.

  • Fait à la main :
  • cette nouvelle tendance consiste à donner à son logo l’aspect d’un dessin fait à la main au crayon ou à la craie. Cette technique n’est pas à recommander pour les entreprises traditionnelles et technologiques. En revanche, c’est bon choix pour les petites structures qui recherche un style plus décontracté et/ou qui veulent mettre en avant l’aspect artisanal de leurs produits

  • Minimaliste (ex. : Apple) :
  • un design simple, mais que tout le monde connaît. Les styles minimalistes sont les plus faciles à modifier par la suite (ce qu’a d’ailleurs fait Apple, tout en conservant sa « pomme »). Ces logos peuvent être utilisés dans un grand nombre de secteurs d’activité, les rendant d’autant plus polyvalents.

6. Demandez l’avis de votre entourage

Créer une identité visuelle peut être une tâche difficile et on peut vite se laisser dépasser à l’idée que la moindre chose va influencer la réputation de son entreprise. Que vous soyez en train de créer votre identité visuelle ou que vous soyez déjà bien établie, ne négligez pas l’avis des consommateurs et demandez des retours sur votre design.

Vous ne pourrez pas plaire à tout le monde, donc ne vous arrêtez pas à un seul avis négatif. Mais si telle ou telle remarque ressort régulièrement, réfléchissez à comment améliorer votre design. Demandez l’avis de votre entourage et des consommateurs vous permettra peut-être aussi d’éviter les catastrophes !

Créer son identité visuelle peut prendre des semaines, des mois ou même des années. L’important est de partir du bon pied. N’oubliez pas de vous amuser, prenez une grande bouffée d’air et lancez-vous dans l’aventure !